Udyr, Gardien des esprits

Udyr
Udyr, Gardien des esprits
Attaque
Défense
Puissance
Difficulté
Vie 593,32 (+99 / LvL)
Régen. Vie 6 (+0,75 / LvL)
Mana 270,4 (+30 / LvL)
Régen. Mana 7,506 (+0,45 / LvL)
Dégâts d'attaque 58,286 (+3,2 / LvL)
Armure 25,47 (+4 / LvL)
Vitesse déplacement 345
Résist. Magique 32,1 (+1,25 / LvL)
GUIDES

Objets recommandés par Riot pour Udyr

Bouclier de Doran Visage spirituel Voile de la banshee Sandales de Mercure Présage de Randuin

Astuces

  • Les dégâts sont infligés au bouclier de la tortue après calcul des réductions. Acheter des objets de défense peut grandement améliorer votre survie.
  • Udyr est l'un des meilleurs junglers du jeu. Profitez de cette situation pour donner un grand avantage en XP et contrôle de la carte.

Jouer contre Udyr

  • Les joueurs qui choisissent Udyr se cachent souvent dans la jungle et ne reviennent sur les voies que pour participer à des attaques groupées. Placez des balises aux points stratégiques pour surveiller ses déplacements.
  • Quand l'effet initial du bouclier se dissipe, Posture de la tortue est vulnérable contre les autres champions. Submergez-le d'attaques pour l'obliger à changer de posture et l'empêcher de récupérer des PV.
  • Certains joueurs utilisant Udyr se procurent des objets de tank pour résister très longtemps. Dans ce cas, concentrez vos attaques sur ses équipiers.

Histoire

Plus qu'un simple mortel, Udyr est le réceptacle de la puissance sauvage de quatre esprits animaux primitifs. Quand Udyr cherche en lui les esprits féroces de la nature, il libère leur force exceptionnelle : la vitesse et la férocité du tigre, la résistance de la tortue, la force de l'ours et la flamme éternelle du phénix. En unissant ces esprits, Udyr est capable de défaire quiconque s'opposerait aux forces de la nature. Au cœur de Freljord, loin des terres sauvages, vit une caste unique ; ce sont les protecteurs de l'ordre naturel du monde : les Gardiens des esprits. Pour chaque génération, un enfant naît lors d'une lune rouge sang, un enfant qui appartiendrait aux deux mondes, le monde des esprits et le monde des hommes. Cet enfant est présenté à un Gardien des esprits afin de perpétuer la lignée chamanique. Ainsi naquit Udyr, qui parla le langage des loups bien avant de parler la langue de ses ancêtres. Grâce aux enseignements du Gardien des esprits, la vocation d'Udyr était d'apprendre un jour la véritable signification de l'appel des esprits et de consacrer sa vie à l'équilibre de la nature. Le Gardien des esprits répétait souvent à Udyr qu'il serait mis à l'épreuve plus souvent que ses prédécesseurs, car les esprits de Freljord étaient de plus en plus agités, pour une raison que tous ignoraient. Ils comprirent vers la fin de l'hiver, lorsqu'Udyr et le Gardien des esprits furent attaqués par un être dont on n'ose à peine murmurer le nom : la Sorcière de glace. Conscient que le jeune garçon succomberait aisément à cette magie corrompue, le Gardien des esprits le protégea au prix de sa propre vie. Dévoré par le chagrin, Udyr hurla de rage et sentit Freljord lui-même hurler avec lui. C'est à cet instant que l'enfant s'appropria les esprits de la nature primitive et devint lui-même une bête féroce. Le rugissement d'Udyr, vibrant de leur furie bestiale, fit trembler les cimes des montagnes, provoquant une terrible avalanche. Quand Udyr se libéra enfin de la neige, la Sorcière de glace avait disparu. Des années durant, les tribus du nord évitèrent de s'approcher de l'homme sauvage et de son domaine. Mais, un jour, Udyr sentit l'odeur d'un aventurier téméraire. Résolu à le chasser de son territoire, il s'attaqua à l'intrus, mais fut repoussé sans difficulté. L'homme sauvage avait beau se jeter sur son ennemi, à chaque fois, il était défait avec une surprenante facilité. Vaincu, à bout de souffle, Udyr sentit peu à peu son animosité s'apaiser et finit par grogner un ''Qui es-tu ?'' à l'étranger. Lee Sin était venu en quête du Gardien des esprits, et avait trouvé à sa place un homme aussi perdu que lui. Le moine aveugle promit à Udyr qu'il l'aiderait à retrouver le droit chemin, et il le conduisit à un monastère que la légende disait protégé par quatre esprits éternels, dotés d'une puissance et d'une sagesse immenses. En ce lieu, Udyr pourrait trouver la paix. L'endroit où Lee Sin avait emmené Udyr était tout l'opposé de sa terre natale. La survie n'était pas l'unique obsession des Ioniens ou des créatures de ce pays. Pour la première fois, Udyr se sentit en harmonie avec les esprits qui l'entouraient et il trouva du réconfort dans la compagnie des humains. Les moines lui apprirent à réfréner ses instincts, tandis que ses séances de méditation auprès des esprits antiques du temple lui enseignèrent la sagesse. Udyr commença à enfin accepter sa vie de Gardien des esprits. Udyr savait qu'il devait beaucoup aux Ioniens. Il avait une dette que nul ne lui demanderait jamais de payer, mais il l'honora néanmoins à de nombreuses reprises. Lorsque les armées de Noxus envahirent le pays, Udyr ne put s'empêcher de résister à l'oppression des pacifiques Ioniens. Il bondit sur l'ennemi avec la férocité d'une bête acculée et donna aux envahisseurs de bonnes raisons de craindre la nature sauvage. Surgissant des arbres, Udyr tailla les Noxiens en pièces à coups de griffes ; sur le rivage, il les repoussa dans l'eau ; dans les plaines, il les consuma dans un feu brûlant. Ce n'est que lorsque les Noxiens se débandèrent qu'Udyr retrouva son calme. La paix revint à Ionia, mais quelque chose perturbait encore Udyr. Les esprits de Freljord l'appelaient, le mettaient en garde contre un mal surnaturel qui s'apprêtait à émerger des glaces. Udyr saisit toute l'ampleur de la menace que faisait peser la Sorcière de glace sur sa terre natale : elle était le héraut des ténèbres qui s'abattraient bientôt sur le monde. Devenu maître des puissants esprits du sanctuaire, Udyr retourna à Freljord dans l'espoir de protéger la nature contre tous ceux qui menaceraient son équilibre. ''Nous accomplissons la volonté de la nature.'' -- Udyr

Skins

Udyr
Udyr ceinture noire
Udyr primitif
Udyr gardien des esprits
Udyr incognito
commentaires propulsés par Disqus