DevBlog : Et si on parlait du Lore ?

DevBlog : Et si on parlait du Lore ?
Ce que nous laissons derrière nous : accroches narratives dans les univers de nos histoires les plus longues

Pour beaucoup d'entre nous, moi y compris, ce que nous aimons et ce qui nous passionne peut vite devenir une obsession, que ce soit LoL, Star Wars, les Royaumes oubliés, Warhammer 40K, WoW, Harry Potter ou l'univers Marvel, pour ne citer qu'eux. Ce sont tous d'immenses univers, riches, d'une profondeur considérable, dotés d'une histoire, de récits et de personnages que nous aimons (ou que nous adorons haïr). Personnellement, quand je plonge dans ce type d'univers, j'aime m'y mettre vraiment à fond.

Vous êtes certainement nombreux à être comme moi.


Targon
 

Au fond du terrier du lapin

Je pense qu'une grande part de l'amour que nous portons à ces univers vient du fait que plus nous creusons, plus il y a de choses à déterrer. Ce sentiment de pouvoir s'enfoncer toujours plus profond dans le terrier du lapin et de continuer à en découvrir toujours plus est l'élément clé qui fait que j'y reviens toujours. Chaque fois que je plonge, je repère plus d'accroches intrigantes, plus d'indices sur des événements et sur l'histoire, de visions fugitives de créatures étranges ou de bribes de récits en toile de fond, qui enflamment mon imagination. En général, ces univers sont également vivants, leurs récits continuent à être développés au travers de jeux, de bandes dessinées, de romans, de films, de séries télé et autres.

Il y a quelque chose de très gratifiant à voir des accroches de récit, des idées, des bribes de trame narrative que vous aviez repérées il y a des années, remonter enfin à la surface. Parfois ces choses n'étaient à l'origine rien de plus qu'une phrase isolée, mais bon sang, les vrais fans comme nous s'emparent de ces phrases, spéculent dessus, imaginent quelle peut être leur signification et atteignent le septième ciel lorsqu'elles portent leurs fruits - du moins, si la concrétisation est à la hauteur de leurs espérances.
 


Slaughter Sheds
 
C'est comme l'excitation que j'ai ressentie quand on nous a révélé que nous apprendrions enfin de quoi il retournait dans cette fichue Guerre des clones, longtemps après qu'elle eut été mentionnée pour la première fois dans Un nouvel espoir (qui s'appelait simplement La Guerre des étoiles, à l'époque...). De même à la sortie d'une série entière de livres sur le thème de l'Hérésie d'Horus, une ère de l'univers de Warhammer 40K qui n'avait auparavant été mentionnée que sous forme de légende et de mythe.

Indéniablement, cela découle en partie de ce moment de satisfaction quand on a l'impression d'être dans la confidence; cette sensation que l'on a lorsqu'on comprend une allusion ou une référence voilée, et qu'on a pleinement conscience de l'importance et du poids des événements qui se déroulent devant nous. C'est ce qu'on ressent quand on voit un teaser après le générique de fin, où l'on aperçoit un personnage qui pourrait faire son apparition dans un prochain film... ce sentiment de comprendre exactement de qui il s'agit, de ce que cela pourrait impliquer, sans avoir à se tourner vers son voisin pour lui demander en chuchotant : « C'est qui, ça ? »

Même s'il est amusant et satisfaisant de voir des pistes éparses être enfin développées et explorées, si toutes les pistes ont été explorées à la fin d'une histoire, il devient difficile pour nous de revenir dessus, car il n'y a plus rien à développer. Évidemment, dans un récit raconté sous la forme d'une narration unique, ce n'est pas forcément un point négatif : l'auteur/écrivain/créateur ne vous donne que les détails dont vous avez besoin au moment où cela sert le mieux l'histoire. Par exemple, savoir quels membres de Battlestar Galactica sont des Cylons dès le début éliminerait tout le suspense, et connaître les origines du nom Hodor amoindrirait beaucoup l'impact de la fameuse scène de Game of Thrones.
 


Ionia Market
 

Récits périphériques

Bien sûr, les choses fonctionnent un peu différemment avec les grand univers narratifs. Par ce terme, je veux parler de ceux qui ont un éventail infini d'histoires potentielles pouvant être racontées au travers de différents médias (jeux, BD, romans, etc.), plutôt que par une narration unique, comme un série de livres formant un seul cycle.

Pour illustrer ces deux cas pensez à Harry Potter (narration unique) et à l'univers Marvel (récits multiples, dont certains peuvent être imaginés et racontés à nouveau). La façon dont nous développons League of Legends classe le jeu dans la deuxième catégorie. Nous sommes plus centrés sur le monde et les personnages que sur une seule intrigue, ce qui implique que l'éventail des récits est virtuellement infini. Il peut exister des intrigues plus vastes qui connectent nombre de personnages et de régions (comme les Pierres d'infinité le font dans l'univers Marvel), mais ce sont les personnages qui guident les récits. Dans un grand univers narratif évolutif, c'est assurément une bonne chose que d'avoir beaucoup d'accroches de récit en attente.
 


Scholes Shurima Palace
 
Pour les auteurs, les accroches de récit qui ont déjà été intégrées dans la trame globale et les histoires elles-mêmes sont une manne tombée du ciel qui leur fournit un flot d'opportunités de narration. Elles peuvent apporter l'étincelle d'inspiration qui pourrait mener à quelque chose d'aussi modeste qu'une bribe de dialogue ou une histoire courte, mais aussi à des fan-fictions extraordinaires ou encore être le déclencheur d'une série de romans épiques.

Chaque bribe, accroche ou morceau de récit qui intrigue le public peut potentiellement constituer le socle d'une nouvelle histoire. Certaines de ces accroches et de ces pistes peuvent être développées et explorées dans le format qui leur correspond, alors que d'autres grands secrets peuvent être tus, puis révélés comme un coup de théâtre, pour leur rendre justice. D'autres resteront à jamais mystérieux, pour une raison ou une autre (mais ça ne fait rien, tant que ce n'est pas crucial pour l'histoire d'un personnage).

Pour le public, les pistes de narration et les accroches fournissent des zones de mystère et de spéculation, un aperçu fugace d'événements suggérant de grandes choses à venir, ou une histoire/toile de fond du monde plus profonde et plus riche. Ils peuvent aussi servir à évoquer un monde bien plus vaste, vibrant de récits qui n'attendent que d'être découverts. Enfin, ils donnent aussi au public une chance de dire quelles accroches de récit il aimerait voir développées, donnant ainsi aux créateurs une meilleure idée de ce sur quoi ils devraient se concentrer.
 


Shurima
 
Mais la chose la plus importante est d'éviter de générer de la frustration en laissant en suspens un million d'accroches de récit qui ne sont jamais suivies ou développées. Ce genre de chose peut être agaçant, et avoir un effet négatif non seulement pour le public, mais pour l'univers narratif dans son ensemble. Cela peut donner l'impression qu'il n'y a rien derrière ces indices, et que cette profondeur n'est qu'une façade sans substance.

Donc, l'astuce c'est d'avoir beaucoup d'accroches, mais de ne pas les laisser toutes en suspens trop longtemps sans leur donner une suite, surtout dans le cas d'un suspense insoutenable. Laisser une accroche de récit en suspens indéfiniment laisse à penser qu'il n'y a aucune intention de la reprendre pour l'étoffer. Cela laisse à penser que le monde est statique, que rien n'est développé et qu'aucun de ces indices si mystérieux ne sera jamais expliqué.
 

Les accroches dans League of Legends

Cela fait à peu près un an que nous faisons de gros efforts à Riot pour ajouter beaucoup plus d'accroches de récit à notre toile de fond, tout en commençant également à développer certaines des accroches en suspens et négligées trop longtemps (nous savons qu'elles sont nombreuses...).
Beaucoup des accroches de récit que nous avons faites germer sont apparues dans nos récentes biographies et histoires de champions, ainsi que dans nos doublages, nos nouvelles, nos animations de présentation des nouveaux champions, et même dans les éléments en toile de fond mis à jour qui apparaissent dans le jeu. Nous avons prévu de revenir sur beaucoup de ces accroches alors que d'autres ont été lancées pour être utilisées (ou pas) par quiconque sera inspiré par les opportunités qu'elles offrent.

En même temps, nous avons cherché à développer et explorer certaines des intrigues et des accroches en suspens. Par exemple, dans La marée rougeoyante : Règlement de comptes, nous avons vu avancer l'histoire de Twisted Fate et de Graves, et leur relation évoluer.

De même, dans cette histoire, nous avons appris qui avait abattu les parents de Miss Fortune quand elle était enfant, chose qui n'avait été que suggérée auparavant, et nous l'avons vu mettre en œuvre sa vengeance, qui s'est poursuivie dans Ombre et Fortune. Et à mesure que ces pistes étaient explorées et menées à leur terme, de nouvelles accroches étaient lancées ; celles-ci pourraient mener à d'autres récits ultérieurs.

De la même manière, des histoires comme L'oiseau et la branche et Lignée ont fait avancer la ligne temporelle et nous ont amenés vers certains conflits à Shurima tout en développant notre compréhension du monde. Pendant ce temps, l'histoire des actions du Roi déchu, qui est responsable de l'apparition des Îles obscures, a pris doucement forme au travers des bios de champions des Îles obscures tels que Kalista et Hecarim ainsi que du poème La complainte du prince.
 


Bilgewater
 
Bien sûr, nous avons encore du chemin à faire, et il reste BEAUCOUP de pistes libres que nous avons hâte d'explorer (Qui est le mystérieux C que poursuit Caitlyn ? Où sont les autres Darkins ? Qui va gagner la guerre civile de Freljord ? Que va-t-il se passer quand Diana et Leona vont se retrouver face à face ? Illaoi et Gangplank ranimeront-ils la flamme ? Renekton saura-t-il maîtriser sa folie et éviter de tuer son frère, Nasus ? Quel est le but ultime de LeBlanc ? Et OH MON DIEU que se passerait-il si Ezreal embrassait la jambe de Shyvana ? Etc. Etc.).

Ce serait un peu triste si toutes les accroches finissaient par être développées. Comme je l'ai dit plus tôt, un des éléments clés qui me fait revenir encore et encore vers mes univers favoris, ce sont les nouvelles choses à découvrir. Mais nous voulons commencer à trouver un équilibre entre résoudre certaines énigmes et faire progresser certains scénarios.

Nombre de mystères et d'accroches de récit seront développés, et j'ai hâte de découvrir comment ils évoluent et vers quoi ils vont nous mener. Nous cherchons vraiment à faire progresser notre histoire. Nous ne voulons pas que Runeterra soit un univers stagnant et figé. Certaines accroches ne seront pas développées avant que le moment soit propice, car cela pourrait gâcher de très bons moments ; d'autres resteront un temps en suspens, mais nous pourrons (ou vous pourrez) toujours y revenir pour les explorer à l'avenir.

L'univers de League of Legends est VASTE, avec des tas de merveilleux personnages, et nous avons de nombreuses histoires à raconter...


Amendair - 2016-10-27 18:32:28

A propos de l'auteur

Soutenez Arcana Gaming grâce aux abonnements

Chaque abonné soutient le travail et l'indépendance de notre rédaction en plus de bénéficier d'avantages exclusifs.
Soutenez Arcana Gaming, devenez membre premium dès aujourd'hui ! JE M'ABONNE !

Commentaires

commentaires propulsés par Disqus