Interview de KaSing, support des Vitality : League of Legends

Interview de KaSing, support des Vitality : League of Legends
KaSing est un des meilleurs supports du monde. Il nous parle de Vitality et du rôle de support.

Un an après son arrivée en LCS Europe, Raymond « KaSing » Tsang est considéré à juste titre comme l'un des meilleurs supports du monde. C'est d'ailleurs lui qui, dans ce rôle souvent discret mais pourtant indispensable, pose le plus de balises de vision, avec une moyenne de presque 15 par match. Au sein d'une nouvelle équipe depuis le début de cette sixième saison, KaSing nous a naturellement livré son sentiment sur Vitality, sa nouvelle équipe, ainsi que sur le rôle de support à l'heure actuelle.
 

VITALITY ATTEINT L'ÉQUILIBRE

Vitality, une nouvelle équipe qui a su trouver l'équilibre rapidementLors de son arrivée chez H2K lors de la saison cinq il y a presque un an, KaSing a drastiquement bousculé le jeu, et donc les résultats de son équipe. À tel point que cette arrivée salutaire a depuis été surnommée le « KaSing effect ». Une anecdote qui en dit long sur le talent ahurissant de ce joueur, qui depuis ce Spring Split en LCS Europe officie au sein de Vitality. Il est accompagné par son ancien acolyte de chez H2K sur la botlane, Petter « Hjärnan » Freyschuss, mais dû apprendre à évoluer aux côtés d'autres joueurs. Après quelques semaines au sein de la nouvelle structure française emmenée par Kevin « Shaunz » Ghanbarzadeh, KaSing est confiant : « Nous commençons à entrevoir les points communs que nous avons. » nous confit-il. « C'est une chose très importante en tant qu'équipe car si l'un fait du split-push et l'autre privilégie les combats d'équipe, ça crée vite des problèmes. Ces problèmes de cohésion doivent être résolus avant de jouer. À l'heure actuelle, nous avons une bonne entente. Personne n'a de problème d'ego, ne fait de reproches aux autres simplement parce que quelqu’un n'a suivi un call. Nous n'avons pas ce genre de souci, et c'est pour ca que je me sens aussi bien au sein de cette nouvelle équipe Vitality ». Sans excès de confiance, l'équipe garde la tête froide et se focalise sur les erreurs commises, comme lors de la défaite contre H2K lors de la troisième semaine. « Plutôt que de viser le 18-0 comme Fnatic a pu le faire la saison passée, je vois ce Split comme une manière de progresser. Tout le monde se focalise sur la progression, l'amélioration et la cohésion du groupe. Cela passe aussi par les défaites, comme celle contre H2K, face à laquelle tout le monde a réagi de manière constructive, en ne se laissant pas déborder par ses émotions. Nous avons réfléchi à ce qui aurait dû être fait, les erreurs qui auraient pu être évitées et comment y remédier dans le futur. C'est ce qu'il y a de mieux à tirer d'une défaite contre l'une des meilleures équipes d'Europe. »
 
"Ward Blueprint", fan art par Silver's Propaganda

 

LA VISION, CLÉ DE VOÛTE DE LA MÉTA ACTUELLE, ET DU RÔLE DE SUPPORT

Pour KaSing, le V de Vision mène au V de Victoire. Le joueur, qui n'a de cesse de planter des balises de vision tout le long de la partie sait l'impact que peuvent notamment avoir les Pink Wards ou les Brouilleurs lorsqu'ils sont bien utilisés. C'est simple, pour KaSing, les Pink Wards représentent un investissement indispensable que chaque joueur se doit de faire. Pour lui, les joueurs prennent uniquement en considération le rôle de vision des balises alors que pour KaSing, elles peuvent aussi jouer le rôle de diversion : « A l'heure actuelle, les Pink Wards coûtent 75 pièces d'or, selon moi, c'est ça qui fait la différence. Si vous placez une première Pink Ward, que vous en achetez deux autres, vous avez théoriquement trois Pink Wards à disposition. Vous pouvez dès lors rafraîchir la première que vous avez posée, la remplacer si elle été détruite, ou même remplacer la seconde qui remplace la première. C'est là que vous avez le contrôle, car vous avez la certitude que ces wards vont occuper un adversaire pendant cinq secondes, ce qui est énorme. »

Le jeune support voit donc les fameuses Pink Wards comme des sacrifices nécessaires qui en valent largement la chandelle, car plus que de la vision, elle immobilisent les ennemis pendant de précieuses secondes qui permettent à lui et ses comparses de prendre l'avantage.
75 PIÈCES D'OR POUR CINQ SECONDES DU TEMPS DE QUELQU'UN, C'EST VRAIMENT RENTABLE
RAYMOND « KASING » TSANG
Mieux que d'occuper un ou plusieurs adversaires à détruire les multiples Pink Wards que vous posez tout au long de la partie, les Reliques peuvent, en parallèle de ce warding frénétique, vous donner l'avantage et vous permettre de le conserver. Le Totem Baliseur vient à ce titre compléter le rôle des Pink Wards, car ses balises camouflées sont d'un grand secours. « Si votre équipe a l'avantage, les balises du Totem Baliseur ont peu de chances d'être détruites, car vos adversaires ne prendront pas le risque d'aller fouiller dans les buissons ou de perdre du temps pour toutes les nettoyer correctement. En fait, ils ne peuvent rien faire contre ça. Ils devront utiliser une Pink Ward, ou un Brouilleur, auquel cas ils n'en auront pas plus de deux. Cette vision, vous allez pouvoir l'utiliser pour une attaque sur le côté, ou sur une action avec Téléportation. Vous pouvez gagner la partie sur ce genre d’action. »
Shaunz, le coach des Vitality, est l'un  des artisans du succès de cette nouvelle équipe
 
Une réflexion sur la vision très poussée, qui vient pour KaSing combler le vide créé par des parties ou l'on se retrouve souvent dans des moments de flottements. Pour le joueur, ces moments pourraient être évités si tous les joueurs investissaient dans la vision. Après leur victoire en troisième semaine contre Giants Gaming, KaSing s'est félicité d'avoir vu ses coéquipiers miser sur la vision. Dès lors que Vitality contrôlait la carte, cela leur a permis de se promener à loisir.

Si il aimerait voir la méta s'orienter vers plus d'agressivité et moins de roaming aléatoire lors des moments où la vision fait défaut, KaSing fait son travail avec assiduité, et ca paye ! Vitality se place parmi les meilleures équipes de cette saison. KaSing aborde la compétition sereinement, tout en gardant un œil sur G2, très en forme en ce moment, et surtout sur les play-offs, là où se jouera la suite de cette saison 2016 déjà très prometteuse. 


Amendair - 2016-02-22 20:49:13

A propos de l'auteur

Soutenez Arcana Gaming grâce aux abonnements

Chaque abonné soutient le travail et l'indépendance de notre rédaction en plus de bénéficier d'avantages exclusifs.
Soutenez Arcana Gaming, devenez membre premium dès aujourd'hui ! JE M'ABONNE !

Commentaires

commentaires propulsés par Disqus