Mondial : Récapitulatif des groupes A et B

Mondial : Récapitulatif des groupes A et B
Après nous avoir décomposé le groupe de la mort, Riot a analysé les groupes A et B.

Mondial : Récapitulatif des groupes A et B (Source)


Nous y sommes, les hostilités ont officiellement débuté la semaine dernière et il est donc temps de s’attaquer à un résumé des événements ! Pour nos récapitulatifs des phases de poules, nous allons partir sur le format suivant : Réintroduction générale avec les favoris, retour sur les matchs dudit groupe et point sur les qualifiés. Nous reviendrons ensuite sur les différents picks, judicieux ou pas, avant de se hasarder sur de potentiels pronostics pour ce qui est des quarts de finale.

Groupe A : David contre Goliath

On attaquait donc les rencontres avec le groupe A, qui comptait l’ultra-favori du tournoi : Samsung White. Nous avons également les champions chinois : Edward Gaming, ahq e-Sports Club et le petit poucet issu du tournoi WildCard : Dark Passage. Les tendances annonçaient Samsung White à 6-0, accompagnés d’Edward Gaming pour la seconde place. On pouvait peut être s’attendre à une petite performance d'ahq et pour Dark Passage, l’objectif était sans doute d’éviter le 0-6.


Samsung a effectivement détruit tout le monde, et a réalisé le 6-0 tant attendu. Pour les choses à souligner particulièrement, on retiendra le pentakill d'Imp avec Vayne lors du premier match contre Dark Passage. Contre ahq, ils sont venus détruire la composition pourtant early game de l'équipe taiwanaise en quelques dizaines de secondes et en étant déjà proclamé vainqueurs après deux minutes de jeu. En effet, quand vous avez 10K gold de retard à même pas 12 minutes de jeu, c'est dur de revenir. Je vous conseille vivement de regarder les premières minutes de cette partie pour voir à quel point SSW est à l'aise. Pour ce qui est des matches contre Edward Gaming, leur plus gros concurrent dans ce groupe, ça a vite tourné à la correction également. Malgré un excès de confiance rapidement géré au cours de la première partie, les champions de Corée ont montré qu'ils avaient une ère d'avance sur leurs collègues chinois.

Ces Chinois justement, qui n'auront au final brillé que contre le petit poucet Dark Passage. Auteurs néanmoins d'une partie archi-solide lors de la première rencontre, EDG a montré que Rengar et Orianna étaient des champions à écarter de leurs mains, tellement U et Clearlove se débrouillent avec. U s'est également permis de prendre Zed, alors qu'il n'est pas familier avec ce dernier pour écraser ahq lors de leur première rencontre.

Et parlons-en de ces Taïwanais. Ils se retrouvaient dans un groupe quasi-inabordable et côtoyaient donc deux champions régionaux. Contre SSW, il n'y avait juste rien à faire, et la première rencontre s'est vite transformée en show match tellement celle-ci était perdue. Mais voilà, ces derniers ont sorti leur plus belle partie contre Edward Gaming lors du second match. Alors que les Chinois avaient pris le large et que la victoire et la qualification leur semblait acquises, ahq a tout simplement sorti le match de sa vie avec un GreenTea au Thresh tout simplement ahurissant. Si vous ne devez regarder qu’une seule partie sur toutes celles du Groupe A, c'est bel et bien celle-ci. Malheureusement pour eux, ils devront s'incliner contre ces mêmes EDG lors d'un match de tie-break acquis au bout du suspens.

Pour Dark Passage, comme nous l'attendions tous ce fut un 0-6. Contre les Samsung White, ils concèdent un 35-2 sur les deux rencontres, qui voyaient donc s'affronter la meilleure équipe du tournoi contre la plus faible. Néanmoins, lors de la première partie, ils mettront 16 minutes avant de concéder le premier sang contre les Coréens. Ce n'est peut-être qu’anecdotique, mais c'est à souligner. Contre EDG, ils arriveront même à exploiter quelques erreurs chinoises en début de partie même s'ils ne sont jamais arrivés à faire une vraie différence lors des matchs.


Les tendances ont donc été confirmées, mais non sans mal pour certains. Côté SSW, rien à redire. Les joueurs ont fait le show et ont montré au monde qu’ils étaient la meilleure équipe parmi les huit que nous avons déjà vus. Samsung White en finale ? Il ne faut pas parier trop tôt, mais sauf accident, Mata et compagnie devraient disputer l’ultime rencontre pour le titre.

Derrière, Edward Gaming a connu de grosses complications. Ces derniers ont donc dû passer par un match supplémentaire afin de se défaire des taïwanais d’ahq qui ont été plus qu’impressionnants sur leurs derniers matchs. On attendait les chinois très haut et certains pensaient qu’ils allaient pouvoir lutter avec les coréens. Au final, un gouffre sépare les deux équipes et ahq a montré que la GPL vaudrait presque la LPL dans ce groupe-là. Pour Dark Passage enfin, aucune surprise et un bilan « catastrophique ». Les Turcs ont néanmoins montré quelques belles choses et il ne fait aucun doute qu’ils sortiront grandis de cette expérience.

Groupe B : La vie sans Coréens

Effectivement ce groupe-ci était le seul exempté d’équipes coréennes, ce qui pouvait donner une chance aux autres écuries. Il était donc composé du Star Horn Royal Club, de la Team SoloMid, de SK Gaming et des champions du monde de la Saison 2 : Taipei Assassins.

Côté tendances, Royal Club (équipe vice-championne du monde en titre) semblait tenir le rôle de favori. Derrière, TSM et TPA pouvaient être sur un pied d’égalité. En effet, les deux équipes sont championnes de leur région et avaient montré de belles choses dernièrement, il restait à voir si l’Amérique du nord allait surpasser les vainqueurs du championnat du sud-est asiatique (la GPL). Côté SK Gaming, avec la suspension de Svenskeren (ou TaipeiChingChong) pour trois rencontres, les chances d’SK étaient pratiquement tombées à zéro, alors que ces derniers semblaient être en mesure de lutter. Mais voyons donc ce que ce groupe a donné !


Le Royal Club a donc répondu positivement aux attentes et a tenu son rang de favori. Néanmoins, la route vers les quarts n'était pas si facile. Contre les TPA, ils ont lutté de toutes leurs forces et ont fait un comeback magnifique lors d'une partie où on les voyait perdants. Profitant au maximum de leur composition et malgré un Winds énorme côté TPA, la structure chinoise prendra une de ses victoires les plus décisives lors de cette phase de poule. Contre SK Gaming, ils profiteront de leur Tristana fed dès le début de partie pour l'emporter sans aucun souci. Lors du match retour, format similaire mais c'est cette fois-ci ce sont InSec et Cola qui font le plus gros du travail. Contre TSM, le Royal Club a montré deux visages : lors du premier match, cette même doublette Insec/Cola fait le travail et l'équipe vient déboîter TSM, qui semble être un niveau en-dessous.

Et commençons justement notre partie sur SoloMid avec ce match retour contre le Royal Club. Amazing et Dyrus vont nous sortir une de leur plus belle partie de leur phase de poule et le mid game sera géré d'une main de maître par l'écurie américaine qui vient donc remettre les pendules à l'heure face à Star Horn. Contre TPA, deux parties à sens unique. Lors de la première, un ace à 12 minutes annonce la couleur, et lors de la seconde, WildTurtle nous sort un début de partie de génie qui permettra une fois de plus à TSM de l'emporter. Il restait donc SK Gaming à affronter. Lors du premier match, rien à redire. Bjergsen au top niveau, un baron à 20 minutes et un abandon des européens dans la foulée. Mais lors du match retour SK Gaming, qui avait récupéré Svenskeren a un peu changé la donne. Soyons francs, cette partie était un peu la foire au n'importe quoi. Déferlante de kills et de dives dans les premières minutes et partie mouvementée au possible. Svenskeren nous montre son plus beau niveau de jeu et CandyPanda viendra sauver son équipe plus d'une fois. Et au terme d'une décision complètement manquée de la part de TSM, SK Gaming viendra l'emporter. Si vous devez regarder une rencontre de ce groupe B, c'est celle-ci.


Enchaînons justement sur SK Gaming, qui est tout simplement le gâchis de ce Mondial 2014. Une fois qu’ils avaient récupéré leur jungler titulaire, ces derniers ont empoché deux victoires sur trois rencontres, et l’on peut se hasarder à dire que si Svenskeren avait été là depuis le début, SK Gaming aurait peut-être pu prendre la seconde place de ce groupe à TSM. Mais avec des si …

Le Royal Club se qualifie donc en finissant premier et TSM second. Les deux équipes ont montré du très bon, mais également quelques erreurs flagrantes qui auraient pu leur coûter très cher. Pour finir, les Taipei Assassins qui avaient pourtant de grandes ambitions se sont complètement écroulés et finissent quatrièmes et bons derniers de leur groupe, devant leur public.

Champions et joueurs : Ratés et valeurs sûres

Lors de ces quatre premiers jours de compétition, nous avons pu commencer à dégager certaines tendances. En effet, pas mal de joueurs étaient attendus au tournant, la question était donc la suivante : Ont-ils répondu présent ? Même chose pour certains champions qu’on s’attendait à voir. D’un autre côté, nous avons eu droit comme à chaque gros événement, à un peu d’exotisme.

Si l’on parle de champions attendus, on pouvait directement penser à Tristana et Lucian. Tendance confirmée ? Complètement, avec 11 apparitions pour Tristana et 14 pour Lucian (à noter les 7 bans pour ce dernier également). Pour le taux de victoires, nous avons respectivement 63% et 42%, la yordle étant donc plus efficace ! Les champions attendus comme Maokai, Ryze ou autre Alistar ont également été souvent de la partie, et souvent côté ban (comme Nidalee par exemple), histoire que les joueurs n’aient pas à faire face à ces top-picks du moment. Côté midlane, Orianna était également plus que présente et côté jungle, le trio Lee Sin/Kha’Zix/Rengar est au-dessus de tout au niveau des suffrages. Et pour finir, un pick qu’on pouvait attendre, mais pas à ce point-là : Janna. Le support a raflé tous les suffrages et s’est révélé être l’attraction de ces deux premiers groupes et pour preuve, elle a été choisie 15 fois pour 9 victoires et elle a également été bannie deux fois. Toujours présente avec un build relativement similaire à base de Mejai/Mikael's, elle fait un retour après une longue traversée du désert, et vous pouvez être sûrs qu’elle sera également de la partie pour les deux groupes restants.


Pour ce qui est des picks sortants de l'ordinaire, nous pouvons déjà souligner le Rumble top, que l’on n’avait plus vu depuis longtemps. Looper et Dyrus ont donc chacun gagné leur rencontre avec (Prydz avait tenté le coup lors du match de tie-break, sans résultat), et le champion a même été ban par TPA contre TSM, et il y’a donc de fortes chances qu’on continue de le voir. Côté pari risqué, on a également pu voir quelques choix « intéressants ». Chez SK Gaming nRated a une fois de plus sorti sa palette de champions. Ce dernier nous a en effet gratifié de Sona (deux fois), de Kayle ou encore de Zilean. Mais force est de constater que cela n’a pas marché, même si le joueur allemand est d’habitude à l’aise avec, cela n’a aidé SK en rien. Et lors des deux seules victoires de son équipe ce dernier avait Morgana, soit un support un peu plus « conventionnel ». Chose similaire côté ahq e-Sports avec GreenTea qui a sorti le Blitzcrank trois fois pour autant de défaites. Comme vous l’aurez compris, pas la meilleure des idées, surtout en affrontant des équipes d’un tel calibre. L’ami Jayce a également été choisi deux fois, pour deux revers malheureusement. Tous ces joyeux champions nous annoncent donc de potentielles belles choses pour les Groupes C et D. Va-t-on voir l’Anivia de Froggen par exemple ? Réponse dès la fin de la semaine.


Côté joueurs, Samsung White a tout simplement répondu présent aux attentes. Parcours parfait, un niveau de jeu stratosphérique et une aisance totale. Pour preuve, il n’y qu’à regarder le Top 5 KDA de ces deux premiers groupes. Quatre membres SSW dans ce Top 5 où Imp occupe la première place avec un KDA de 14,1. Imp et Mata ont montré qu’ils étaient sans doute un, pour ne pas dire LE meilleur duo au monde. Imp a un peu joué avec le feu et était sans doute trop confiant sur certains moves mais le fait est que ce joueur est une légende en devenir.

Pour ce qui est des autres équipes, en commençant par le Royal Club, Uzi a montré qu’il était sans doute le seul concurrent connu d’Imp pour le titre de meilleur adc au monde. InSec nous a également montré (notamment avec Rengar) que son duo avec Cola (principalement avec Irelia) était plus que bien huilé. Je finirais avec TSM qui m’a agréablement surpris, notamment Bjergsen qui nous a montré une fois de plus que l’on n’exagérait pas son talent et Dyrus qui semble avoir retrouvé une nouvelle jeunesse.

Pour ce qui est des déceptions, un nom me vient : NaMei. C’est un avis personnel mais je trouve que ce joueur est beaucoup trop surcoté. Alors que certains le qualifient de meilleur adc au monde, il a vraiment eu du mal à briller lors de ces phases de groupes et a failli manquer les quarts !

La suite des évènements

Les rencontres du groupe C et D se joueront de jeudi à dimanche inclus. L’occasion de voir - entre autres - le champion européen Alliance, la surprise NaJin ou encore la seconde écurie Samsung. Préparez-vous également à des affrontements sanglants dans le groupe C, le « groupe de la mort ». Nous connaissons également nos deux premiers quarts de finale : Team Solomid Vs. Samsung White & Star Horn Royal Club Vs. Edward Gaming. Pour la première rencontre, même si TSM a montré du bon, on voit très mal les coréens perdre et cela devrait être une démonstration. Pour le second par contre, tout est ouvert. Sur ce Mondial, Royal Club a répondu présent et EDG a affiché d’énormes faiblesses. Si l’on regarde la dernière saison de la LPL, Royal Club était meilleur sur la saison régulière mais EDG a fait la différence lors des PlayOffs. Une affiche qui semble équilibrée mais je mettrais Star Horn légèrement devant.

On se retrouve dès la semaine prochaine pour le récapitulatif des groupes C & D, bonne semaine de Mondial !

Je vous rappelle que vous pouvez retrouver les résultats de la première, deuxième, troisième, et quatrième journée des groupes A et B. 

La domination des Samsung White était évidente selon moi. Les deux groupes ayant des équipes jouant à un niveau relativement faible comme Dark Passage, ou même TPA, équipe dans laquelle j'avais quand même quelques espoirs au vu de leur passé ! Je pense que les matchs des groupes C et D vont être beaucoup plus intéressants et corsés que ceux des groupes A et B. En effet, le groupe C étant appellé "le groupe de la mort", on peut s'attendre à beaucoup d'action pendant les phases de poules de ce groupe.

On sait tous que les Coréens de chez Samsung Blue ne devraient avoir aucun mal à décrocher la première place de leurs groupes. Quant aux autres équipes, on peut remarquer qu'elles sont à peu près au même niveau. En tant qu'européen j'espère bien évidemment que fnatic arrive à sortir au moins second de leur groupe, même si les autres équipes pourraient bien rendre cette tâche compliquée.

Encore une fois les Coréens du groupe D de chez Najin devraient être devant, en laissant la seconde place aux C9 ou à Alliance. On remarquera également qu'une équipe ayant un plus faible niveau est dans ce groupe D : ce sont les KabuM (Brésiliens). Tout comme Dark Passage, ils essaieront de prendre une ou deux victoires sur les adversaires et on espère pour eux plus de réussite que leur homologue turques. L'intérêt de ce groupe est surtout les affrontements NA et EU qui devraient être super intéressants à voir et décisifs !

On se retrouve en tout cas demain, pour les résultats de la première journée des groupes C et D !


ShiranuiN7 - 2014-09-24 14:49:44

A propos de l'auteur

Soutenez Arcana Gaming grâce aux abonnements

Chaque abonné soutient le travail et l'indépendance de notre rédaction en plus de bénéficier d'avantages exclusifs.
Soutenez Arcana Gaming, devenez membre premium dès aujourd'hui ! JE M'ABONNE !

Commentaires

commentaires propulsés par Disqus