LCS Worlds 2014 : Analyse du groupe C

LCS Worlds 2014 : Analyse du groupe C
Riot nous présente le groupe C, ses équipes, les joueurs à surveiller ainsi que ses pronostics pour le classement final !

Riot nous présente le groupe C, ses équipes, les joeurs à surveiller ainsi que ses pronostics pour le classement final :

 
Décomposition du groupe C (Source)

Quand la fureur du combat retombera enfin, les survivants du groupe C auront certainement mérité leur qualification. Il faut dire que chacune des équipes du groupe C a déjà gagné un championnat dans sa propre région, ou tenu le statut de leader dans sa région pendant une longue durée... ou les deux. Les Fnatic ont remporté trois fois les LCS EU, LMQ a mené les LCS NA et détient à égalité le meilleur record de la ligue, OMG a remporté deux saisons de la LPL et tenu la première place pendant une grande partie de 2014, et Samsung Blue a gagné une fois le championnat OGN, avant de finir deuxième à la dernière édition.

Certes, la présence dans ce groupe du grand favori 2014 peut faire dire à certains qu'il s'agira avant tout d'une course à la deuxième place. Mais en réalité, toutes les équipes du groupe grouillent de joueurs talentueux, pour ne pas dire quelques-uns des meilleurs du monde.
Qui sortira vivant du groupe le plus dangereux ?
 

Équipes

Fnatic


Top : sOAZ
Jungler : Cyanide
Mid : xPeke
Carry AD : Rekkles
Support : Yellowstar

Depuis près d'un an, Fnatic domine le paysage européen. S'il est vrai qu'ils ont été détrônés par Alliance aux play-offs du segment d'été des LCS EU cette saison, ils restent une grande équipe dont l'expérience à l'échelon international n'est plus à prouver. Le problème, c'est qu'ils n'ont pas l'air d'être au sommet de leur forme, ces derniers temps.

Ils ont connu une première moitié de saison poussive, avant de remporter une superbe série de victoires : pas une seule défaite lors de la 11e semaine, en fin de saison. Suite à leur victoire 3-2 contre Roccat en demi-finale puis à leur défaite 3-1 contre Alliance en finale, ils ont décroché le deuxième seed. Fnatic a pu souffrir de problèmes de motivation interne au fil de la saison, mais il est avéré qu'aux moments les plus cruciaux, ils produisent des résultats solides.
 

LMQ


Top : Ackerman
Jungler : NoName
Mid : XiaoWeiXiao
Carry AD : Vasilii
Support : Mor

La qualification de LMQ au mondial n'a pas été une promenade de santé. Ayant souffert dans la LPL chinoise, au point de ne jamais vraiment émerger de la meute, ils ont décidé de traverser le Pacifique pour s'engager aux LCS. LMQ est alors devenu l'incarnation du rêve américain. Ils ont passé six mois au palier Challenger, trouvant ainsi un nouvel élan, avant de pousser XDG hors des LCS suite à une victoire 3 à 0. Les LMQ ont perdu 3 à 2 contre Team SoloMid lors de la demi-finale, mais ont réussi à battre Team Curse lors de la petite finale, ce qui leur a permis de se qualifier pour le mondial.

Que ce soit avec la qualification aux LCS ou même pendant leur séjour en Challenger, LMQ a pleinement adopté sa nouvelle patrie, non sans fierté. Ils ont bien indiqué que leur objectif est de montrer ce dont les équipes nord-américaines sont capables d'accomplir sur la scène internationale.
 

OMG


Top : Gogoing
Jungler : LoveLin
Mid : Cool
Carry AD : San
Support : Cloud / DaDa777

OMG était sans conteste la deuxième meilleure équipe du mondial 2013. Pendant la phase de groupe, OMG et SKT T1 K n'ont perdu qu'un match (l'un contre l'autre à chaque fois) et n'ont pas concédé la moindre manche aux autres équipes. La seule équipe contre laquelle ils ne voulaient pas jouer était celle de leurs compatriotes chinois, Royal Club. OMG a chuté contre Royal, 2 à 0, se faisant ainsi éliminer du tournoi.

Ils ont connu un destin similaire cette année. Après avoir dominé la LPL et être restée la meilleure équipe de Chine pendant des mois, OMG a perdu contre Edward Gaming et (une nouvelle fois) Star Horn Royal Club lors des régionales chinoises. S'ils peuvent se targuer d'avoir une excellente réputation à l'échelle internationale, il leur manque toujours un petit quelque chose (un support moins instable, sans doute) pour figurer parmi l'élite mondiale. OMG pourra-t-elle surmonter ses difficultés internes pour prouver une nouvelle fois son excellence ?
 

Samsung Blue


Top : Acorn
Jungler : Spirit
Mid : Dade
Carry AD : Deft
Support : Heart

L'histoire de Samsung Blue est celle d'une rédemption. Samsung White a terminé la précédente saison sur une déception, Dade souffrant de son pool de champions réduit et peu approprié à la meta. Quant aux Samsung Blue, ils sont restés en deçà de leurs capacités lors des OGN, que ce soit en 2013 ou à l'hiver 2014. Afin d'avoir un effet bénéfique sur les deux équipes, les dirigeants de Samsung ont décidé d'échanger les mid laners Pawn et Dade. Le résultat ne s'est pas fait attendre : ce sont les deux meilleures équipes du monde.

Samsung Blue a gagné le segment printanier des OGN contre Najin White Shield, avant de revenir pour la finale contre KT Rolster Arrows la saison suivante, au segment d'été. Lors des deux tournois, Samsung Blue a éliminé l'équipe White en demi-finale. Leur mainmise sur le circuit OGN leur a permis d'être le premier seed de Corée.
Si les favoris du tournoi ne sont pas aussi clairs que la saison dernière, Samsung Blue n'en reste pas moins au sommet.
 

DYNAMIQUE DE GROUPE

Beaucoup de facteurs dépendront des performances de Samsung Blue. Si l'équipe coréenne se révèle à la hauteur des attentes, ce qui est assez probable quand on sait qu'elle a les meilleurs joueurs à chaque poste, alors elle sortira de ce groupe la tête haute. Mais même en regardant simplement les chiffres réels et en ignorant la supériorité supposée de la Corée, Blue fait figure de favorite en tant que championne dans son pays et meilleure équipe de sa région. Et cela, aucune autre équipe de ce groupe ne peut s'en vanter.
 

Blue mise à part, Fnatic, OMG et LMQ sont toutes de niveau comparable. OMG a sans doute les meilleurs mid laner, top laner et jungler de toutes les équipes, mais c'est sur la voie du bas qu'elle trouve sa faiblesse. Et c'est bien pour cela que Fnatic représente la plus grande menace pour OMG : Rekkles et Yellowstar sont sans doute les meilleurs bot laners du monde.

Du côté de LMQ, les choses ne sont pas très claires. Quand ils jouaient en Chine, ils n'étaient pas très puissants et perdaient régulièrement, contre OMG par exemple. Mais ils ont fait beaucoup de progrès depuis, notamment en conservant leur style de jeu chinois tout en adoptant un esprit nord-américain.

Dans ce groupe, tout dépendra donc de la capacité des équipes à utiliser leurs forces et à exploiter les faiblesses de leurs adversaires. La synergie et la discipline d'équipe seront récompensées, tandis que les faiblesses aux positions cruciales entraîneront une punition certaine.
 

STYLES DE JEU

Ce qui est certain, c'est qu'il n'y aura pas de quartier. Les équipes Samsung Blue, OMG et LMQ ont des styles de jeux extrêmement agressifs, qu'elles aient ou non l'avantage. Mais si Samsung Blue sait faire preuve d'une agressivité contrôlée, notamment dans la jungle ou sur la voie du milieu, OMG et LMQ ont démontré qu'elles ne savaient faire qu'une chose : foncer dans le tas.

Fnatic, de son côté, tente d'accomplir ses objectifs grâce au travail d'équipe et à la rotation de ses manœuvres. Bien que cela reste leur objectif principal, leur contrôle du dragon a connu des difficultés lors de moments clés de leur saison. Le meilleur atout de Fnatic est leur jeu d'équipe et leur synergie. Ils sont tous au diapason. En plus de leur stratégie, ils gagnent souvent grâce aux mécaniques de leurs bot laners, que ce soit en début de partie ou en milieu/fin de partie.
Le début de partie sera absolument crucial, car toute agression incontrôlée de LMQ ou d'OMG fera office de punition en cas de mauvaise décision. Samsung Blue et Fnatic préféreront sans doute démontrer leur jeu d'équipe supérieur en milieu de partie.
 

JOUEURS CLÉS

XiaoWeiXiao


XiaoWeiXiao est l'élément constant des LMQ, dont les hauts et les bas définissent le plus souvent la teneur générale du jeu de l'équipe. S'il a souvent été le meilleur joueur nord-américain pendant le segment d'été, et a reçu le titre de MVP en conséquence, sa performance lors des play-offs a été décevante. LMQ aura bien besoin que son mid laner polyvalent soit au meilleur de sa forme si elle veut sortir victorieuse de son groupe.
 

Cool

Lors du mondial 2013, Cool s'est révélé être un joueur d'élite aux yeux des fans, qui ont vu OMG écraser toute résistance lors de la phase de groupe et se qualifier pour les quarts de finale. Malheureusement, la carrière de Cool a connu un arrêt de plusieurs mois suite à des problèmes de santé, ce qui l'a empêché de jouer lors du segment d'été. Son rétablissement a été long, mais Cool est désormais de retour, et dans une forme presque aussi parfaite que lors du mondial de l'an dernier. OMG a connu quelques difficultés, mais Cool reste leur noyau dur le plus constant : parfois, on a même l'impression qu'il carry l'équipe à lui tout seul.
 

Yellowstar

Si Rekkles a été élu MVP d'Europe lors de ce segment, Yellowstar est arrivé troisième des votes. Pendant toute la durée du segment, il a été un joueur remarquable, tout particulièrement avec Morgana. Même lorsque son équipe a connu des semaines difficiles, il a toujours été de niveau constant. La voie du bas étant la plus grande force des Fnatic, l'équipe aura bien besoin que Yellowstar soit au meilleur de sa forme, afin que les autres joueurs profitent de son avantage.
 

Dade

Si Samsung Blue est une équipe incroyablement forte, Dade est le catalyseur de leur succès. Le moment est idéal pour lui, car les champions qu'il joue principalement sont les plus cotés dans la meta actuelle. Dade sera sans doute capable de supplanter toute forme d'opposition, et Samsung Blue devrait pouvoir profiter de l'avantage pris dès le début des parties. Si Dade se sent d'esprit triomphant, alors Samsung Blue sera bien difficile à battre.
 

ÉLECTRONS LIBRES

 

NoName

N'y allons pas par quatre chemins : NoName a été très mauvais dans les play-offs d'été des LCS NA. Son choix de jouer Lee Sin a fait de lui un handicap, qui a bien failli empêcher son équipe d'arriver au mondial. Si NoName n'est pas un joueur remarquable en règle générale, LMQ a besoin qu'il fasse preuve de cohérence dans la qualité de son jeu. Ses erreurs sont extrêmement dangereuses quand il choisit des champions dont le style de jeu est à haut risque.
 

Cloud et DaDa777

« Si vous avez le choix entre deux joueurs, c'est que vous n'avez personne. » C'est ce qu'on dit parfois à propos des quarterbacks, dans le football américain. Si une équipe n'a pas de titulaire à un poste, alors c'est qu'elle n'a aucun joueur capable de jouer au meilleur niveau à ce poste. OMG a longtemps été incapable de choisir entre Cloud et DaDa777 pour occuper le poste de support, tant les deux ont réussi des performances variables. Ils ont finalement décidé de prendre DaDa777, en tout cas pour le moment. Si OMG dispose d'un support viable et performant, alors ils pourront écraser toute forme d'opposition.
 

Vasilii

Vasilii a démontré qu'il était l'un des meilleurs carrys AD d'Amérique du Nord, mais il est aussi capable de produire des performances médiocres. Tout particulièrement dès qu'il s'agit de jouer de manière agressive. Si Vasilii parvient à être contenu et dirigé, LMQ sera une équipe dangereuse. Mais s'il continue à jouer les têtes brûlées, comme quand il saute dans la mêlée sans réfléchir, son équipe aura bien des difficultés.
 

sOAZ

sOAZ est l'un des joueurs les plus émotifs de la scène professionnelle League of Legends. Lorsque tout va bien, il est une force positive pour toute l'équipe. S'il a des difficultés dès le début d'une série, cela affecte son moral pendant tout le reste. Ainsi, si sOAZ sait contrôler ses émotions ou prendre un bon départ, il sera une véritable bénédiction pour Fnatic. Fnatic aura besoin que sOAZ soit au mieux de sa forme.
 

PRÉDICTIONS

Essayer de deviner l'issue de ce groupe est une tâche pénible. Au-delà du premier seed en tout cas. Quoi qu'en pensent les gens, Samsung Blue va se qualifier. C'est une évidence statistique. Dade est certainement le meilleur mid laner qualifié (oui, même meilleur que Faker), Deft est le meilleur carry AD de Corée et leur jeu d'équipe est absolument parfait. Il est inconcevable d'imaginer qu'ils perdent plus d'une ou deux manches durant toute la phase de groupe.

Toutes les autres équipes ont leurs faiblesses propres. sOAZ et Cyanide ne sont pas constants, OMG a un support faible et NoName peut représenter un handicap, sans oublier Vasilii et Mor qui naviguent entre l'excellent et le médiocre sans trop savoir se décider. Étant donné ces faiblesses, on peut penser que Fnatic va bien s'en sortir.

Fnatic a les meilleurs bot laners de toutes les équipes du groupe (oui, Blue y compris), alors Rekkles et Yellowstar devraient exploiter sans problème les difficultés des autres bot laners. xPeke devrait céder un peu de terrain à Cool et XiaoWeiXiao, et sOAZ se situe un peu derrière Gogoing et à peu près à égalité avec Ackerman (une redite de la demi-finale de 2013, d'ailleurs).
On pourrait penser qu'OMG est une meilleure équipe que Fnatic, mais Fnatic a l'air absolument décidée à gagner, et c'est bien pour cela qu'ils devraient parvenir à se qualifier.
 
  1. Samsung Blue
  2. Fnatic
  3. OMG
  4. LMQ


Amendair - 2014-09-23 12:06:47

A propos de l'auteur

Soutenez Arcana Gaming grâce aux abonnements

Chaque abonné soutient le travail et l'indépendance de notre rédaction en plus de bénéficier d'avantages exclusifs.
Soutenez Arcana Gaming, devenez membre premium dès aujourd'hui ! JE M'ABONNE !

Commentaires

commentaires propulsés par Disqus